samedi 6 février 2016

Pêche du brochet en Irlande de l'Ouest, 101 !!!


101

A quoi peut bien correspondre ce chiffre ?
Est ce le nombre de journées passées sur l’eau cette année ? Non, trop bas.
Est ce le nombre de clients pêcheurs à être passés sur nos bateaux ? Non, trop bas.
Est le nombre de brochets pris cette saison ? non, trop bas également, mais on se rapproche !
Allez je vous donne la réponse.

C’est le nombre de brochets dépassant le mètre capturés cette année sur notre camp www.pecheirlandeconnemara.com par nos clients, Jean Philippe Carnet le boss, mes collègues  Vincent Debruyne, Stéphane Legentilhomme et moi même !



C’est juste énorme, nous en étions proches l’an passé, mais nous ne nous attendions pas à atteindre ce chiffre symbolique pour nous si vite. Surtout avec les mois de mai juin que nous avons eu cette année.


Heureusement, août, septembre et octobre nous ont été favorables et les poissons coopératifs. Il est tombé de l’eau, et les poissons avaient des comportements alimentaires réguliers, répétitifs.
Ainsi, de mi-août à fin septembre, nous prenions nos poissons sur des zones et biotopes similaires, sur des cassures entre 5 et 7 m, à la limite des potamots, et entre 14 et 16h, puis vers 17h30 - 18h00 !
Nous pouvions passer toute la journée à ratisser, il ne se passait rien. Sauf parfois un petit pic d’activité vers 11h. Les échos ne montraient rien. Mais arrivée l’heure fatidique, sous nos barques, c’était la guerre, des échos de folie, des poissons en chasse sous marine en mode commando.


Parfois, l’un d’entre eux venait intercepter l’un de nos leurres, et là, une autre danse arrivait, il ne fallait pas le perdre, tout le monde rangeait son matériel  sortait la go pro, l’APN et encourageait son copain.
Il y avait aussi des journées d’incompréhension totale, des échos, mais pas de touche. Pourquoi ? Remise en questions diverses, passages difficiles quand on sait pourquoi les pêcheurs viennent. Ca ne sourit pas tout le temps. C’est la pêche on dit, mais moi, ça m’énerve. Alors on s’interroge, qu’est ce que je peux faire de plus ? Qu’est que je fais de trop ?


C’est peut être grâce à ces questions que nous avons réussi à battre notre record.
En effet, la saison dernière, nous prenions une grande partie de nos gros poissons au jerk, et au swimbait. Mais un jerk, il faut savoir l’animer, et en voyage de pêche, on n’a pas toujours le bagage necessaire ou le temps d’apprendre, pour le swim, c’est plus simple… quoique…
Cette année, nous avons pêché beaucoup plus à la cuiller ondulante, au jerkbait minnow comme le gaméra 128 et le magsquad 128, élu leurre magique du mois d’août, , et surtout au leurre souple, révélation de l’automne en règle générale.



J'ai  beaucoup plus utilisé cette année les G Bump 20 cm et les Roller Gun 16 et 20 cm et je peux vous assurer que les émotions furent au rendez vous, entre des brochets géants qui suivent jusqu’au bateau, ceux qui nous feront des touches dignes d’une perchette et ceux qui nous auront arraché la canne des mains, ce furent de grands moments.


Une fois le bon grammage trouvé( en harmonie avec les désirs des brochets et les sensations du pêcheur, car parfois, quand on débute il faut plomber un peu plus pour mieux sentir son leurre ) et l’animation comprise par le pêcheur, il nous suffisait d’être au bon endroit au bon moment.
Comme quoi rajouter une corde à son arc n’est jamais mauvais, ce record me l’aura enseigné.
Maintenant, je n’attends qu’une chose, me confronter à nouveau à ces brochets qui me font rêver, et les faire attraper à mes pêcheurs.


J’y pense chaque jour, et avec les nouveautés tels le Grubby Free et le gros Clipper, je pense et j’espère que nous pourrons encore battre ce record.
Je tiens à féliciter nos pêcheurs aussi pour leur patience et leur courage, car parfois dans le froid et sous la pluie, ce ne fut pas hilarant.



Je félicite aussi mes potes JP le pike master, Stéphane et Vincent.
Et je remercie maintenant ceux qui ont permis cette réussite, à savoir Pezon et Michel, Illex et Ardent Pêche sur le plan personnel, et Navicom et HPA pour leur soutien à notre camp de pêche.
Sans vous, nous ne pourrions pas travailler, tout simplement.

Maintenant, je vous dis à bientôt,
Guillaume LE GARREC
www.guidepechenormandiebretagne.com
www.pecheirlandeconnemara.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire